Technical Specifications

Revêtement et placage des connexions électriques

Les revêtements métalliques (placages) sont souvent appliqués à la surface des conducteurs électriques, des pièces de raccordement et des joints de raccordement des barres omnibus pour améliorer la brasabilité, réduire l’oxydation (corrosion) et améliorer les propriétés électriques (conductivité, dureté, émissivité, effet pelliculaire, etc.). Les matériaux de revêtement (placages) les plus couramment utilisés sur les conducteurs en cuivre sont l’étain et l’argent. Les revêtements de cuivre et de nickel sont souvent utilisés comme sous-couche. L’étain est le matériau de revêtement le plus couramment utilisé sur les conducteurs en cuivre utilisés à des températures pouvant atteindre 150 °C. À des températures supérieures, l’argent et le nickel sont souvent utilisés pour réduire l’oxydation au minimum.

Propriétés des matériaux de revêtement (placage)

Étain

Argent

Nickel

Température d’utilisation maximale selon la norme CEI 60694

105°C 115°C

Température critique

150°C 250°C 450 C

Conductivité (% IACS)

15 106 22

Résistance des contacts à sertir

Bonne, mais peut se détériorer au fil du temps

Excellente

Bonne, mais peut se détériorer au fil du temps

Brasabilité

Bonne, mais peut se détériorer au fil du temps

Excellente

Nécessite un flux actif

Indication et utilisation

Convient aux contacts non coulissants et non rotatifs (c.-à-d. les joints boulonnés). Ne convient pas aux températures inférieures à – 40 °C.

Convient aux contacts coulissants et rotatifs (c.-à-d. les appareillages de connexion, les lames de commutation mobiles et les ensembles de déconnexion primaires).

Convient comme couche de résistance à l’usure et comme sous-couche pour l’étamage.

Résistance à la corrosion des métaux de placage déposés sur des éléments électriques en cuivre:

Sulfure d’hydrogène (H2S) – Source : Environnement naturel comme l’acide sulfhydrique, les gaz d’égout, ainsi que les industries du pétrole et des pâtes et papiers. La plus grande source industrielle de H2S est attribuable aux raffineries de pétrole, car le procédé d’hydrodésulfuration libère du soufre du pétrole.

Dioxyde de soufre (SO2) – Source des émissions : La combustion du charbon, du pétrole et du gaz (véhicules automobiles, raffinage du pétrole et des métaux, production d’électricité et transformation des aliments).

Chlore (CL2)Souvent utilisé dans la fabrication de produits chimiques organiques chlorés, de matières plastiques, de chlorure de chaux, ainsi que de pâtes et papiers. Parmi les autres sources, mentionnons la purification et le traitement de l’eau, les piscines et les réseaux d’égouts. Il s’agit d’un puissant agent oxydant, fortement électronégatif et très réactif.

Dioxyde d’azote (NO2) – Source des émissions : La combustion du charbon, du pétrole et du gaz (véhicules automobiles, raffinage du pétrole et des métaux, production d’électricité et transformation des aliments).

Ammoniac (NH3) – Source : Agriculture, engrais d’origine animale, émissions des véhicules et volatilisation à partir des sols et des océans.

Matériaux

H2S SO2 CL2 NO2 NH3 Air 120C

Brouillard salin

Or (Au), 3 µm

1 1 2 1 1 1 1

Or (Au), 0,2 µm

1 3 3 3 1 3 2

Argent (Ag), 10 µm

2 1 2 3 1 1 2

Étain (Sn) chim. terne, 15 µm

2 2 3 3 1 3 2

Étain (Sn) électron. terne, 15 µm

1 3 1 1 1 1 2

Étain (Sn) électron. lustré, 15 µm

1 2 3 1 1 1 2

Étain (Sn) à immersion à chaud, 6 µm

1 1 2 1 1 1 2

Nickel (Ni), 3 µm

3 3 3 2 2 2 2

Cuivre (Cu)

3 3 3 3 3 3 3

(1) = élevé  (2) = passable  (3) = médiocre

Spécification normalisée

Spécification Description
ASTM B117-03

Épreuve au brouillard salin

ASTM B281-88

Préparation de cuivre et d’alliages à base de cuivre pour l’électroplacage et les revêtements de conversion

ASTM B488

Revêtements d’or électrodéposés pour utilisations techniques

ASTM B545-97

Spécification normalisée pour les revêtements d’étain électrodéposés

ASTM B568-98

Mesure de l’épaisseur de revêtement par spectrométrie à rayons X

ASTM B571-97

Pratique normalisée pour les épreuves d’adhérence qualitatives de revêtements métalliques

ASTM B659-90

Mesure de l’épaisseur des revêtements métalliques et inorganiques

ASTM B678-86

Brasabilité des produits à revêtement métallique

ASTM B689-97

Revêtement de nickel technique électroplaqué

ASTM B700-97

Revêtement d’argent électrodéposé pour utilisations techniques

ASTM B733-04

Revêtement de nickel-phosphore autocatalytique (anélectrolytique) sur métal

ASTM B733-97

Revêtement de nickel-phosphore autocatalytique (anélectrolytique) sur métal

ASTM B734-97

Cuivre électrodéposé pour utilisations techniques

ASTM B849-02

Spécification normalisée pour prétraitements du fer ou de l’acier afin de réduire les risques de fragilisation par l’hydrogène

ASTM B850-98

Traitements postrevêtement de l’acier pour réduire le risque de fragilisation par l’hydrogène

ASTM D3359-09 Mesure de l’adhérence au moyen d’une épreuve de tenue au ruban

Spécification normalisée

Spécification Description
MIL-C-14550

Placage de cuivre (électrodéposé)

MIL-DTL-26074

Revêtement, nickel anélectrolytique

MIL-DTL-32119

Revêtement, nickel anélectrolytique, applications spéciales

MIL-DTL-45204

Dorure (électrodéposée)

MIL-DTL-5541

Revêtements de conversion chimique sur l’aluminium et les alliages d’aluminium

MIL-DTL-81706

Matériaux de conversion chimique pour revêtir l’aluminium et les alliages d’aluminium

MIL-STD-171

Finition des surfaces de métal et de bois

MIL-STD-45662

Exigences en matière de systèmes d’étalonnage

MIL-T-10727

Étamage, électrodéposé ou par immersion à chaud pour métaux ferreux ou non ferreux

MIL-F-495

(Noircissement) noir chimique pour alliages de cuivre

QQ-N-290A

Nickelage (électrodéposé)

QQ-S-365D Argenture, électrodéposée, exigences générales